UCPF.fr, Union des Clubs Professionnels de Football

HISTOIRE DE L'UCPF

1999

En juillet, l’UCPF définit la clé de répartition des droits audiovisuels et préconise de vendre ces droits après une consultation du marché et par lot.

La taxe dite « Buffet » qui prévoit un prélèvement de 5% sur le montant des droits audiovisuels est votée dans le cadre de la loi de finances 2000.

Le mandat à la tête de l’UCPF du Président Martel est renouvelé le 30 novembre.

Le 28 décembre, le Parlement vote un nouveau statut pour les clubs, la Société Anonyme Sportive Professionnelle et rétablit le principe du versement des subventions publiques mais de manière encadrée.

 

2000

M. Perpère est investi par l’UCPF pour être un des trois représentants du football professionnel au Conseil Fédéral.

Le 6 juillet, Gérard Bourgoin est élu Président de la Ligue.

Le 30 août, le président de la FIFA, M. Blatter, réunit toutes les familles du football (dont l’UCPF à travers Philippe Diallo) pour mettre en place une « task force » chargée de trouver une solution dans le litige opposant la Commission européenne à la FIFA au sujet du règlement international des transferts.

La France devient championne d’Europe des Nations.

2001

Le 5 mars à Bruxelles, un accord est trouvé entre la Commission européenne et la FIFA sur les nouvelles dispositions qui devront encadrer les transferts internationaux.

Le 10 juillet, le CSA publie une lettre relative aux principes à respecter concernant la retransmission sur les chaînes de télévision françaises d’évènements sportifs comportant des panneaux publicitaires en faveur des boissons alcoolisées.

L’UCPF signe un code de bonne conduite avec l’Union Nationale des Arbitres de football et la Ligue.

En septembre, l’UCPF est à l’origine de la signature de la plus importante licence commerciale signée dans le football au profit de tous les clubs.

Le 3 octobre à Paris, en vue de présenter le nouveau règlement FIFA sur le statut et le transfert des joueurs, l’UCPF organise une réunion des clubs professionnels en présence du Secrétaire Général, Michel Zen Ruffinen, et du conseiller du Président de la FIFA, Jérôme Champagne.

2002

Les 27 et 28 janvier, près de l’aéroport d’Orly, l’UCPF organise un séminaire durant lequel est signé par tous les clubs la « Charte 2002 », véritable feuille de route du football professionnel puisque non seulement elle définit les clés de répartition des droits audiovisuels et la solidarité entre clubs professionnels et entre ceux-ci et le monde amateur mais elle fixe aussi le programme des réformes voulues par les clubs (transfert de la propriété des droits d’exploitation aux clubs, liberté d’accès à l’appel public à l’épargne, allègement des charges sociales, aménagement de la fiscalité des joueurs).

Par décret en date du 2 mai, sont adoptées de nouvelles dispositions qui modifient les statuts des ligues professionnelles, leurs missions, leur organisation, ainsi que la convention les liant à leur fédération.

Le 28 mai, Frédéric Thiriez est élu Président de la Ligue de Football Professionnel.

Le 14 novembre, l’arrêté de la convention type de formation de la FFF est approuvé.

Le 13 décembre, Gervais Martel est confirmé à la présidence de l’UCPF.

2003

Le 21 février, l’UCPF emménage dans ses nouveaux locaux du 88, avenue Kléber à Paris qui devient son siège social.

Le 24 avril, l’UCPF signe un protocole d’accord avec l’UNPF puis un second avec l’UNECATEF pour moderniser la Charte du football professionnel et l’adapter à la nouvelle donne européenne et aux exigences économiques des clubs. Est notamment créé le contrat « Elite » qui couvre la période 18- 23 ans. L’UCPF se voit définitivement reconnue le droit de désigner de manière exclusive les membres du collège employeur des commissions paritaires. Quant au Président de l’UCPF, il est admis qu’il pourra siéger es qualité au sein du Conseil d’Administration de la LFP.

Le 22 mai, l’UCPF transmet à la LFP sa proposition de nouvelle clé de répartition des droits audiovisuels.

En mai, l’UCPF diffuse la première synthèse des notifications fiscales des clubs professionnels.

La loi du 1er août 2003 autorise la cession par les fédérations des droits audiovisuels aux clubs.

En septembre, sort le premier numéro de « la lettre juridique et fiscale de l’UCPF ».

Le 13 novembre, l’Assemblée Générale de l’UCPF se prononce favorablement sur la publicité des comptes individuels des clubs.

Toujours en novembre, Jean-Pierre Denis remet au ministre des sports son rapport « sur certains aspects du sport professionnel en France ». Une large place est faite aux demandes des clubs telles qu’exprimées dans la Charte 2002.

2004

Un décret du 14 juin vient confirmer la possibilité pour le Président de l’UCPF de siéger es qualité au Conseil d’Administration de la LFP.

Le 28 mai, le Conseil de la Concurrence rend son avis sur les conditions de commercialisation des droits audiovisuels.

Le décret du 14 juin permet aux conventions passées entre les associations et les sociétés de prévoir les modalités de la concession ou de la cession de la dénomination, de la marque ou des autres signes distinctifs de l’association à la société. La société obtient aussi la possibilité d’inscrire son équipe dans les compétitions.

Le 10 juillet, l’Assemblée fédérale décide la cession de la totalité des droits d’exploitation audiovisuelle des compétitions ou manifestations sportives organisées par la LFP au bénéfice des sociétés sportives participant aux dites compétitions ou manifestations sportives.

Le 9 octobre, Frédéric Thiriez est réélu à la Présidence de la LFP.

La loi du 15 décembre reconnaît l’existence d’un droit d’image collective appartenant aux clubs et exonéré de charges sociales, supprime la contribution de 1% sur les contrats des joueurs et des entraîneurs professionnels mais assouplit les règles de la multipropriété des clubs.

2005

Lors de son Assemblée Générale à Toulouse le 6 janvier, Gervais Martel est une nouvelle fois élu Président de l’UCPF.

Jean-Claude Hamel est investi pour être un des trois représentants du football professionnel au Conseil Fédéral.

Début février, l’UCPF trouve un accord paritaire avec l’UNFP pour mettre en œuvre le droit d’image collective.

Le 12 février, Jean-Pierre Escalettes est élu Président de la FFF.

Le 12 mai au Lido, lors de la soirée d’anniversaire de ses 15 ans, l’UCPF dévoile son livre blanc « Pour un football qui avance » ainsi que son nouveau logo.

L’UCPF est en charge de la gestion d’un fond d’aide à la relégation et crée deux commissions internes : l’une « sociale » présidée par Jean-Luc Gripond en charge de toutes les questions réglementaires et de droit du travail et l’autre des « finances » présidée par Jean-Michel Aulas destinée à traiter des problèmes comptables, fiscaux et financiers des clubs.

L’UCPF édite le premier « Guide Marketing » du football professionnel.

En décembre, au nom de la libre circulation des capitaux, la Commission européenne demande à la France de lever l’interdiction absolue d’appel public à l’épargne qui frappe les clubs sportifs français.

2006

L’Histoire continue …

Evénements et agenda UCPF. Vos rendez-vous avec l'UCPF
Profession Football. Le bulletin d'information de l'UCPF au format pdf.
Lettre juridique et fiscale de l'UCPF. Accès réservé, format pdf.
Le Challenge du Fair-Play. Classement de la saison...
Grand prix UCPF