UCPF

Communiqué Première Ligue/Union des Clubs Professionnels de Football

Nous avons pris connaissance des déclarations du nouveau maire de Bordeaux, M. Pierre Hurmic, lequel a demandé publiquement, lundi, la démission du président des Girondins, M. Frédéric Longuépée.

 

Cette ingérence dans la vie de ce grand club de football est totalement inacceptable aussi bien dans le fond que dans la forme.

 

Première Ligue et l’Union des Clubs Professionnels de Football, très attachées de tout temps et en toutes circonstances à la souveraineté des organisations sportives, rappellent que, selon les règlements de la FIFA, « toutes les fédérations membres doivent administrer leurs affaires de manière indépendante », et que rien ne saurait contrevenir à ce principe fondamental.

 

Il s’applique aussi aux clubs et doit être partout honoré. Il vaut également pour le domaine sportif qui s’interdit de porter un quelconque jugement sur la sphère politique, encore moins d’influer sur son cours.

 

C’est ce respect mutuel que nos deux organisations syndicales réclament : respect des institutions, respect de leur fonctionnement, respect des hommes. C’est ce que nous attendons, à Bordeaux comme ailleurs.

 

Sur le même thème  UCPF