UCPF

Les sanctions contre Manchester City réduites par le Tribunal Arbitral du Sport

Le Tribunal Arbitral du Sport a rendu aujourd’hui ses conclusions concernant le litige opposant le club de Manchester City à l’UEFA.

 

En effet, la fédération européenne du football avait, le 14 février dernier, condamné le club anglais à une amende de 30 Millions d’euros et une interdiction de participation de toutes compétitions européennes pendant 2 saisons, en raison de manquements au règlement de l’UEFA sur l’octroi de la licence aux clubs et le fair-play financier.

L’instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA a considéré que Manchester City surévaluait ses contrats de sponsoring avec des sociétés ayant un lien direct avec le propriétaire du club mancunien, le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan.

 

Sans donner plus de précisions sur les motifs (l’arrêt détaillé devrait être publié dans quelques jours), le TAS indique dans son communiqué de presse que « la plupart des infractions allégués n’étaient soit pas établis, soit prescrites ». Cependant, Manchester City est bien reconnu coupable de ne pas avoir coopérer suffisamment avec l’UEFA durant l’investigation.

 

A ce titre, le TAS réduit l’amende pour le club anglais à 10 Millions d’euros, et annule la suspension de deux ans de compétitions européennes.

Sur le même thème  UCPF